Jimmy PowerWash HW8 Pro

Vous allez découvrir dans ce test en quoi l’aspirateur Jimmy PowerWash HW8 Pro est un excellent choix, notamment pour l’efficacité de son aspiration.

Présentation

L’apparence du Jimmy HW8 Pro peut être une question de goût. Nous trouvons la forme plutôt démodée – il y a deux ou trois décennies, les aspirateurs conventionnels ressemblaient à cela, avant qu’à un moment donné, le corps et la brosse d’aspiration soient séparés l’un de l’autre sur un long tube d’aspiration et que l’aspirateur proprement dit soit simplement traîné derrière. Le fabricant contrecarre ce que nous considérons comme un look démodé avec son violet typique comme couleur d’accent, et intègre également un écran LED simple mais informatif sur la face avant. Cependant, en raison de l’utilisation prédominante de plastique gris, l’aspirateur à franges n’a pas l’air très haut de gamme en combinaison avec le design démodé.

La qualité de fabrication est bonne dans l’ensemble, le HW 8 Pro n’a pas l’air de s’effondrer après une seule utilisation. Le plastique, cependant, ne suscite pas vraiment l’enthousiasme en ce qui concerne la durabilité. Pendant la période d’essai, cependant, il n’y avait rien à redire.

Le Jimmy HW 8 Pro tient debout tout seul, il ne doit pas être appuyé contre quoi que ce soit ou même posé lorsqu’il n’est pas dans le socle de charge. Si vous vous allongez en ligne droite, l’eau usée peut s’écouler du conteneur – ce qui est inesthétique, mais facilement évitable. Le réservoir d’eaux usées séparé est situé en bas à l’avant de l’appareil. Juste en dessous de l’écran susmentionné, Jimmy place un bouton de couleur violette pour retirer le réservoir, après quoi le réservoir d’eaux usées peut être retiré à l’avant. Le réservoir est équipé d’un tamis et d’un filtre à mousse et, selon le fabricant, vous devez nettoyer l’appareil après chaque utilisation pour éviter les odeurs. En fait, le filtre sent légèrement sans le processus de nettoyage régulier, mais seulement si vous mettez votre nez juste à côté. Le réservoir des eaux usées est équipé d’un flotteur qui permet au HW 8 Pro de savoir quand il est plein. Le vide le signale alors sur l’écran.

Le réservoir d’eau fraîche est également situé au bas de l’appareil, mais à l’arrière. Il est également libéré du boîtier au moyen d’un bouton-poussoir violet et peut ensuite être retiré pour être rempli. Cette opération se fait à l’envers ; une ligne de remplissage sur le réservoir transparent indique la quantité maximale de remplissage. Une valve assure que le réservoir ne fuit pas pendant le fonctionnement. L’écran, qui a déjà été mentionné à plusieurs reprises, est situé en haut de la façade. Il est grand et assez lumineux, ce qui le rend facile à lire. L’écran affiche le niveau de charge de la batterie en pourcentage et une barre de force d’aspiration disposée en demi-cercle autour du pourcentage. En dessous, des symboles indiquent que le réservoir d’eaux usées est plein, que le réservoir d’eau fraîche est vide et que le mode d’autonettoyage est actif. En outre, des codes d’erreur potentiels sont affichés ici, mais cela ne s’est pas produit lors de l’opération de test.

Puissance d’aspiration du Jimmy PowerWash HW8 Pro

Le compartiment à piles est situé en haut du dos. Si vous retirez le couvercle, vous pouvez facilement insérer ou retirer la batterie incluse. Ainsi, si la batterie est défectueuse, vous n’avez pas à vous débarrasser de l’aspirateur tout entier ou à l’envoyer en réparation. Au bas de la brosse d’aspiration et d’essuyage, il y a une autre pièce d’accentuation violette qui peut être utilisée pour retirer le couvercle supérieur de la brosse d’essuyage souple. Cela semble un peu fragile, mais permet de changer le rouleau qui est déjà inséré. Deux boutons se trouvent sur le dessus de la poignée : un interrupteur marche/arrêt et un bouton permettant de sélectionner l’un des deux niveaux d’aspiration. En outre, l’utilisateur déclenche la buse à l’aide d’un bouton interne de pulvérisation d’eau par l’index, qui pulvérise alors le liquide du réservoir d’eau fraîche devant la brosse du balai à franges pour un meilleur nettoyage.

Un clic sur le bouton d’alimentation donne vie au moteur numérique sans balai du Jimmy HW8 Pro. L’aspirateur à franges est clairement audible en fonctionnement, avec 65 à 68,5 décibels à une distance d’environ un mètre, mais pas plus gênant qu’un aspirateur classique. La brosse à rouleau se met en pause lorsque l’aspirateur est mis en place et s’active automatiquement lorsque l’appareil est déplacé de sa position verticale pour passer la serpillière. Ensuite, la rotation du rouleau fait avancer presque seul l’aspirateur-balai alimenté par batterie, qui pèse environ 5,5 kilogrammes, de sorte que le poids de l’aspirateur ne joue pratiquement aucun rôle. Jimmy indique que la puissance d’aspiration du HW 8 Pro est de 300 watts et 15 kPa. Il n’est guère possible de le vérifier avec précision, c’est pourquoi le résultat dans l’utilisation quotidienne est plus important. Et là, le Jimmy PowerWash HW8 Pro fournit une image plutôt bonne.

Nous avons testé l’aspirateur avec fonction d’essuyage exclusivement sur des sols durs, après tout, la fonction d’essuyage n’est conçue que pour cela. L’expérience a montré que les brosses douces et pelucheuses ne fonctionnent pas aussi bien sur la moquette ; les modèles dotés de rouleaux à poils, tels que le Roborock H7 ou le H6, éliminent davantage de saleté de la moquette. Sur les sols durs, en revanche, la puissance d’aspiration et la brosse en feutre suffisent à éliminer les saletés domestiques légères typiques telles que le sable ou les miettes.

Ensuite, tout fonctionne comme par magie : même les taches séchées sont rapidement éliminées par pulvérisation et disparaissent avec les eaux usées dans le réservoir des eaux usées. Les taches particulièrement tenaces nécessitent rarement un nouveau va-et-vient avec l’aspirateur, mais elles sont alors généralement éliminées. Le gain le plus important est le confort d’utilisation et le temps économisé : plus besoin de sortir le seau à balai, ni d’essorer le chiffon – il suffit de commencer et le tour est joué. L’aspirateur nettoie lui-même la brosse après le nettoyage. Il suffit de le placer dans la station de charge, puis d’appuyer pendant trois secondes sur le bouton de mode (puissance d’aspiration normale/forte). L’aspirateur pulvérise ensuite de l’eau dans le plateau de chargement, laisse la brosse y tourner pendant deux minutes, puis aspire à nouveau le tout – terminé. L’efficacité est visible dans le réservoir d’eau sale ; après un passage, l’eau utilisée pour le nettoyage est tout aussi sale que l’eau utilisée pour le nettoyage de la salle de séjour.

Limitation mineure de la facilité d’utilisation : l’écran situé à l’avant de l’aspirateur balai alimenté par batterie est à l’envers pour l’utilisateur et n’est donc que peu lisible pendant le fonctionnement. De plus, comme pour tout aspirateur, la performance de nettoyage ne va pas jusqu’au bord. C’est là qu’un chiffon d’essuyage classique présente des avantages.

Autonomie

La batterie Li-Ion a une capacité de 3000 mAh et se recharge pendant environ 5 heures. L’autonomie de la batterie est de 30 minutes à un niveau d’aspiration normal, après quoi l’aspirateur doit être raccordé à l’alimentation électrique. Le fonctionnement de la batterie est en principe suffisant pour environ 80 mètres carrés.

Points forts

  • Aspire très efficacement
  • Bonne autonomie
  • Excellente qualité de fabrication

Conclusion

Le Jimmy PowerWash HW8 Pro est donc un aspirateur que l’on vous recommande pour sa grande efficacité.

Nous serions ravis de connaitre vos avis

Laisser un commentaire